LES PROJETS

Int’Act souhaite que ses actions puissent bénéficier au plus grand nombre. Pour cela, l’association développe des projets qui permettront, à terme:

  • de réduire le coût des actions.

  • d’organiser des séjours de retrouvailles.

  • de créer des partenariats avec les entreprises.

Sans oublier la planète qui, elle aussi, a besoin de soin et d’attention.

Des aides financières existent actuellement pour réduire le coût des séjours (participation des caisses de retraite, des complémentaires santé, du département).

Néanmoins, le reste à charge est encore trop élevé pour un grand nombre de personnes.

L’association s'investit donc pour rechercher des co-financeurs et réduire le reste à charge pour les particuliers.

RÉDUIRE LE RESTE À CHARGE

Si les séjours de vacances sont une façon idéale pour les aidants de profiter de temps de répit, il existe aussi des situations où des proches aspirent à se retrouver.

En particulier, nous pensons à la séparation engendrée par l’entrée d’une personne en EHPAD qui est une épreuve dans la vie d’un couple, ou plus largement d’une famille.

Int’Act souhaite organiser des séjours où les proches pourraient revivre ensemble le temps des vacances.

ORGANISER DES SÉJOURS DE RETROUVAILLES

Les séjours proposés par Int-Act sont l’occasion pour les aidants de souffler.

Cependant, alors qu’en France 61% des aidants travaillent, ils sont très peu à partir en vacances. Pourtant, l’efficacité des initiatives prises par les entreprises au profit des salariés aidants est réelle.

Non seulement, il y a une réduction de l’absentéisme, mais aussi une augmentation de l’efficacité au travail, une amélioration du climat social et une augmentation de l’attractivité de l’entreprise ou de la marque.

Int’Act cherche donc à s’associer aux entreprises pour proposer des séjours de vacances aux aidants salariés.

CRÉER DES PARTENARIATS AVEC LES ENTREPRISES

Le tourisme est un vecteur de pollution. Le transport, mais aussi la préparation, et les activités générées, ont un impact environnemental. Cependant, il est possible de limiter cet impact à l’instar du mouvement de l’écotourisme.

Int’Act souhaite s’engager dans cette voie en prenant en compte son impact environnemental, afin de le réduire, le limiter et l’optimiser autant que possible.

RÉDUIRE L’EMPREINTE CARBONE